Comment choisir un humidificateur ? Suivez le guide !

Le choix d’un humidificateur dépend de votre utilisation. Nous commençons par un récapitulatif des avantages présentés par un humidificateur. Nous verrons ensuite quels appareils sont adaptés à quelle pièce et aborderons leur mode de fonctionnement exact. Enfin, nous vous en disons plus sur quelques fonctionnalités supplémentaires pratiques.

Tous les atouts d’un humidificateur en un coup d'œil

Lorsque votre chauffage tourne à plein régime en hiver, l’air s’assèche. Un humidificateur est alors bien utile, car l’air trop sec à la maison favorise notamment les maladies des voies respiratoires. Mais quels sont les autres avantages présentés par un humidificateur ?

  • Il améliore la qualité de votre sommeil. 
  • Il vous procure une meilleure concentration. 
  • Il réduit la poussière dans la maison. 
  • Il diminue les irritations des voies respiratoires et des yeux. 
  • Il vous rend moins sujet aux maladies, au rhume des foins et aux maux de tête. 
  • Vos meubles en bois, sols et peintures se dessèchent moins.

Dans la chambre de bébé ou au bureau ?

En choisissant votre humidificateur, tenez également compte de la pièce où vous voulez l’installer. Dans la chambre de bébé, dans le salon, dans la chambre à coucher ou au bureau ? La taille de la pièce et le volume sonore de votre appareil jouent un rôle majeur.

Dans la chambre de bébé

Faire l’acquisition d’un humidificateur pour la chambre de bébé est un choix judicieux, car il prévient l’irritation des voies respiratoires chez votre bébé. Cela dit, un autre aspect que vous voulez certainement éviter est que votre bébé soit réveillé par le bruit de votre appareil. Optez donc pour un modèle très silencieux. Certains humidificateurs sont même spécialement conçus pour être installés dans la chambre de bébé ou dans une chambre d’enfant.

Dans la chambre à coucher

Les enfants et les bébés ne sont pas les seuls à avoir besoin d’une bonne nuit de sommeil. La qualité de votre sommeil importe également. Optez donc aussi pour un modèle silencieux et dormez sur vos deux oreilles. Il existe des modèles dotés d’un mode nocturne au fonctionnement plus silencieux la nuit que le jour. De plus, avec un affichage à intensité variable, vous n’êtes pas non plus gêné(e) par l’éclairage de l’écran. Pratique !

Dans le salon

Votre salon est une pièce de taille moyenne. Optez donc pour un humidificateur adapté à une surface suffisamment grande. Ces humidificateurs ne doivent pas être aussi silencieux que les modèles destinés à la chambre à coucher.

Au bureau

Au travail, un air sain est bien entendu tout aussi important. Pourquoi donc ne pas faire l’acquisition d’un humidificateur pour votre bureau ? La majorité des modèles sont adaptés à de grandes pièces à partir de 60 m² et sont relativement silencieux. Ainsi, vous restez concentré(e) tout au long de la journée !


Humidificateur : comment ça marche ?

Il existe 4 types d’humidificateurs qui évaporent chacun l’air à leur propre manière : des modèles à ultrasons, à vapeur chaude, à vapeur froide et des épurateurs d’air. Voici un récapitulatif des avantages et désavantages.

1. Humidificateurs à ultrasons

Les humidificateurs à ultrasons convertissent l’eau en brume fine par des vibrations à haute fréquence. L’air absorbe directement cette brume, avant même que des gouttes puissent se former. Ces appareils économes en énergie sont particulièrement silencieux, mais ne conviennent pas à une utilisation avec de l’eau dure. Installez votre humidificateur à ultrasons sur une table pour un effet optimal.

2. Humidificateurs à vapeur chaude

Les humidificateurs à vapeur chaude chauffent l’eau à 100 °C et expulsent des particules de vapeur à travers la pièce. La vapeur est 100 % dépourvue de bactéries et stérile. De plus, le taux d’humidité augmente très rapidement. Idéal pour une utilisation courte, mais puissante. L’inconvénient ? Les humidificateurs à vapeur chaude ne conviennent pas à une utilisation continue et consomment plus d’énergie.

3. Humidificateurs à vapeur froide

Ces humidificateurs aspirent l’air le long d’un tapis filtrant humide. L’eau s’évapore ainsi de façon naturelle et se diffuse à travers la pièce. Le filtre humidifie l’air, mais capture également les particules de poussière. Avec des humidificateurs à vapeur froide, vous bénéficiez d’une humidification constante de l'air. Pensez toutefois à remplacer régulièrement le filtre.

4. Épurateurs d’air

Les épurateurs d’air ne se contentent pas d’humidifier l’air : ils purifient également l’air par l’extraction de bactéries. Un ventilateur aspire l’air. La poussière et la saleté adhèrent aux disques tournants. Ces disques sont nettoyés et purifiés dans un bain d’eau. L’air est ensuite à nouveau expulsé dans l’environnement. Un épurateur d’air s’utilise en permanence, sans jamais nécessiter de remplacement des filtres. Ce type d’humidificateur est toutefois un peu plus encombrant.

Des humidificateurs avec ce petit truc en plus

  • Ioniseur : vous avez les voies respiratoires sensibles ou souffrez d’allergies ? Alors, optez pour un humidificateur ioniseur. Il élimine les bactéries, la poussière et les agents pathogènes. Super ! 
  • Huiles parfumées : certains modèles permettent d’utiliser des huiles essentielles. Vous profitez ainsi d’une délicieuse odeur dans toute la pièce. 
  • Mode automatique : l’air est trop sec ? Alors, optez pour un modèle doté d’un mode automatique, qui adapte automatiquement le taux d’humidité.
  • Humidificateurs connectés : vous pouvez commander ces modèles intelligents via votre smartphone ou tablette. 

Conclusion : comment choisir un humidificateur ?

Vous savez à présent parfaitement à quoi faire attention en choisissant un humidificateur : la taille de votre pièce, le type d’évaporation et les fonctionnalités supplémentaires que vous voulez utiliser. Faites dès maintenant votre choix parmi tous les humidificateurs !

Une question sur un produit ?
Chat
Envoyez-nous un e-mail

Laissez-nous un message

Encore caractères