Comment choisir un disque dur réseau ?

Le NAS (Network Attached Storage) ou disque dur réseau vous offre une solution de sauvegarde et de partage de vos fichiers en toute sécurité. Vous profitez d’un accès rapide et aisé à vos données via votre réseau.

Découvrez ici nos conseils pour choisir un disque dur réseau. Ou trouvez votre disque dur réseau via notre module de conseil.

Voir tous les disques durs réseau

Jusqu’ici les disques durs externes et clés USB ne permettaient pas d’échanger des données avec votre smartphone. Désormais, il vous suffit de relier votre smartphone à votre réseau privé pour bénéficier de vos données. Vous pouvez également accéder à ce réseau via votre téléviseur, votre Home cinéma, votre tablette ou encore votre console de jeux. Finis les transferts de fichiers et les données éparpillées à plusieurs endroits, toutes vos données telles que des vidéos, films et photos sont sauvegardées en un seul endroit. Vos données sont en permanence accessibles, même depuis l’extérieur.

Quelques avantages des NAS

  • Vous pouvez lancer vos téléchargements pendant la nuit pour ne pas ralentir votre réseau en journée. Votre ordinateur reste éteint et vous économisez votre électricité.
  • Vous possédez un blog ou un site Internet mais vous devez payer pour l’héberger ? Avec votre NAS, vous pouvez héberger vous-même votre site Internet et ne payez que le nom de domaine.
  • Vous possédez des caméras de vidéos de surveillance ? Raccordez toutes vos caméras IP à votre NAS et contrôlez chaque caméra depuis votre réseau. Visionnez ensuite les images directement sur votre téléviseur ou ordinateur.
  • Vous possédez votre propre entreprise ? Gérez vos imprimantes et votre boîte mail directement via votre NAS.

Quelle configuration pour mon NAS ?

Un NAS est en réalité un boîtier qui renferme des disques durs. Le nombre de disques durs varie d’un NAS à l’autre. Certains NAS possèdent déjà des disques durs lorsque vous les achetez, d’autres pas. Si vous optez pour un NAS contenant des disques durs, vous pourrez utiliser votre appareil instantanément. Si votre NAS ne possède pas de disque dur, vous devez vous-même les ajouter et choisir la capacité de stockage que vous souhaitez. En cas de problème avec un disque dur, vous pouvez facilement le remplacer sans devoir changer l’entièreté de votre NAS. Certains disques durs combinent les deux possibilités : ils contiennent un ou plusieurs disques durs mais comportent également des emplacements vides pour vous permettre d’ajouter vos propres disques durs.

Plus loin, nous expliquerons l’utilité d’avoir toujours au moins deux disques durs dans votre NAS.

Voir tous les NAS avec disques durs inclus
Voir tous les NAS sans disque dur inclus

Interface S-ATA

L’interface interne de votre NAS permet de connecter les équipements ou périphériques internes sur la carte mère du NAS. En l’occurrence, le S-ATA (Serial Advanced Technology Attachment) permet de connecter les disques durs à la carte mère du NAS. Les normes S-ATA possèdent un débit théorique de 1,5 Gbit/s, les normes S-ATA II, un débit de 3 Gbit/s et les normes S-ATA III possèdent un débit supérieur de 6 Gbit/sec.

Vois tous les NAS avec une interface S-ATA II
Voir tous les NAS avec une interface S-ATA III

Connectivités

Par connectivités nous entendons toutes les possibilités de brancher votre NAS à un autre appareil. Il existe l’USB, mais également l’eSATA ou encore l’Ethernet. Vous pouvez ainsi facilement brancher une clé USB, un disque dur ou un câble Ethernet à votre NAS et transférer facilement vos données.

  • USB 2.0 : la connexion USB 2.0 de votre NAS est la plus classique. Elle offre un débit maximal théorique de 480 Mbps, soit 60 Mo/s.
  • USB 3.0 : la connexion USB 3.0 de votre NAS possède l’avantage d’avoir le même format de prise que l’USB 2.0, mais avec un débit maximal théorique de 4,8 Gbps ou 600 Mo/s. L’USB 3.0 est par conséquent 10 fois plus rapide que l’USB 2.0. Cette connectivité (tout comme l’USB 2.0) vous permettra de brancher directement vos clés USB ou vos disques durs sur votre NAS et d’en sauvegarder le contenu.
  • Gigabit Ethernet : la connectivité Ethernet de votre NAS vous permettra de relier votre appareil au réseau. Vous pourrez alors copier vos fichiers de votre ordinateur vers votre NAS via votre réseau informatique. La vitesse de transfert des données via Ethernet s’exprimera le plus souvent en Gigabit/seconde pour votre NAS.
  • eSATA : la connexion eSATA de votre NAS est une connectique sûre et rapide (jusqu’à 300 Mo/s).

La technologie RAID

La mise en place d’un système RAID (Redundant Array of Independent Disks) est indispensable lorsque vous multipliez les disques durs de votre NAS. Cette technologie vous garantit une sauvegarde efficace de vos données et une sécurité accrue. Si votre NAS est équipé de la technologie RAID, il pourra soit agréger vos disques intégrés et ainsi en augmenter la capacité de stockage, soit dupliquer vos données sur plusieurs disques pour vous garantir une récupération de vos données en cas de défaillance d’un ou plusieurs disque(s), selon le type de RAID adopté. Notez que pour utiliser la technologie RAID, vous devez toujours opter pour un NAS contenant plusieurs disques durs. Il existe différents types de RAID : 


  •  RAID 0 : cette technologie sauvegarde vos données sur plusieurs disques durs agrégés. Si votre NAS possède deux disques durs, la technologie RAID 0 enregistrera une fois sur le premier disque, une fois sur le deuxième. L’avantage de cette technologie est le gain en vitesse de lecture. L’inconvénient non négligeable est qu’en cas de défaillance d’un des disques durs, les données de ce disque seront perdues. De plus, pour utiliser cette technologie, vous devez disposer de disques durs de la même capacité (par exemple 2 To). Si vous possédez deux disques durs différents (1To et 2 To), votre NAS copiera vos données jusqu’à 1 To seulement, qu’il considèrera comme sa limite.
  • RAID 1 : cette technologie sauvegarde vos données sur plusieurs disques durs en les dupliquant. Ainsi vos données seront enregistrées en miroir. L’avantage de cette technologie est la sécurité. En effet, en cas de défaillance d’un des disques durs, vous êtes toujours certains de récupérer l’intégralité de vos données car elles ont été sauvegardées sur un autre disque.
  • RAID 5 : cette technologie sauvegarde vos données sur plusieurs disques durs et vous garantit l’intégrité de vos données en cas de défaillance d’un disque sans pour autant dupliquer vos données comme le RAID 1. Lors de la défaillance d’un des disques durs, vos données ne seront que temporairement perdues. Une fois que le disque dur défaillant sera remplacé, votre NAS rétablira toutes les données perdues grâce aux autres disques. Notez que pour utiliser le RAID 5, vous devrez posséder un NAS contenant au moins 3 disques durs.
  • RAID 6 : cette technologie sauvegarde vos données à l’image du RAID 5, mais vous fournit un niveau de sauvegarde supérieur car RAID 6 supporte la défaillance de deux disques en même temps, sans perte de donnée. Notez que pour utiliser le RAID 6, vous devrez posséder un NAS contenant au moins 4 disques durs.
  • JBOD : cette technologie, qui n’est pas réellement une technologie RAID, sauvegarde vos données à l’image du RAID 0. Le NAS enregistre vos données sur le disque dur 1, ensuite sur le 2, etc. L’avantage est que vous pouvez posséder des disques durs de capacités différentes (contrairement au RAID 0) que vous pouvez utiliser pleinement.

 

Les protocoles DLNA et UPnP

Votre NAS raccordé à votre téléviseur directement via la réseau ? C’est possible !

Si votre téléviseur est certifié DLNA ou UPnP, vous pourrez regarder vos films directement à partir de votre NAS, sans devoir allumer votre ordinateur. Cette fonction est très intéressante pour les NAS qui ne disposent pas de connecteurs vidéo tels que HDMI, VGA ou DVI. Grâce au DLNA/UPnP votre NAS pourra quand même diffuser son contenu audio/vidéo/photo sur un écran télé/PC/smartphone.

  • DLNA (Digital Living Network Alliance) est un protocole de lecture, de partage et de contrôle d’appareils multimédia. Si votre NAS supporte le protocole DLNA, il pourra envoyer des films vers des appareils certifiés DLNA ou recevoir des films venant de ces appareils.
  • UPnP (Universal Plug and Play) est un ensemble de protocoles réseau qui facilitent l’installation, la configuration et l’ajout de périphériques informatiques à votre NAS. Grâce à UPnP, un périphérique (une imprimante par exemple) peut rejoindre facilement et rapidement le réseau. Vous partagez facilement des fichiers multimédia entre différents périphériques certifiés UPnP sur le réseau.

Mémoire vive

La mémoire vive, aussi appelée RAM (Random Access Memory), est une mémoire en lien direct avec le processeur qui démarre lorsque vous allumez votre NAS. La mémoire vive stocke le logiciel gérant le NAS. La mémoire vive est exprimée en Mégabyte (Mo).

DDR2 est le successeur de DDR: 4 bits peuvent être lus en même temps au lieu de 2 bits avec DDR. DDR3 est le successeur de DDR2 et peut lire 8 bits en même temps. DDR3 doit réduire la consommation d'énergie de 40 % comparé à DDR2.


La mémoire vive est un critère important de la performance et la fiabilité de votre NAS dans la rapidité de traitement des informations. Plus la mémoire vive est grande, plus il est possible de travailler rapidement. Pour les services NAS les plus évolués comme la gestion de caméra de surveillance, l'hébergement de site internet ou le serveur de téléchargement, vous aurez besoin d'une grande quantité de mémoire RAM.

  • Pour une utilisation personnel à domicile, nous conseillons une mémoire RAM de 128 Mo à 256 Mo.
  • Pour une utilisation destinée à une petite entreprise, nous conseillons une mémoire RAM de 512 Mo.
  • Pour une utilisation destinée à une grande entreprise, nous conseillons une mémoire RAM de 1024 Mo.

Une question sur un produit ?
Chat
Envoyez-nous un e-mail

Laissez-nous un message

Encore caractères