Comment choisir un four ?

Un four encastrable à convection naturelle ou à chaleur tournante ? De combien d’étages de cuisson ai-je besoin ? Choisir un nouveau four encastrable n’est pas simple. Suivez nos conseils et choisissez le four qui vous convient !

Les bonnes dimensions

Lorsque vous choisissez un four encastrable, vous devez tenir compte de la place disponible dans votre cuisine. Vous devez donc connaître les dimensions de la niche, c’est-à-dire de l’ouverture dans laquelle le four sera encastré. Pour mesurer la niche, il suffit d’en mesurer la hauteur. Les dimensions standards d’un four sont de 60 cm de largeur et 60 cm de hauteur. Mais il existe aussi des fours compacts : 45 ou 38 cm de haut et 60 cm de large. Si votre niche mesure 60 cm de hauteur et que vous souhaitez malgré tout un four compact, vous pourrez remplir l’espace résiduel avec un tiroir de rangement ou un tiroir chauffant.

Conseil : pour une bonne ventilation, prévoyez environ 2 cm d’espace libre à l’arrière d’un four traditionnel et 4,5 cm à l’arrière d’un four compact. Vous trouverez sur notre site les dimensions, les dimensions nécessaires de la niche et un schéma d’encastrement dans la fiche produit de chaque appareil.

Fours à convection naturelle

Ce type de four possède deux résistances, placées sur la sole et la voûte du four, qui chauffent l’air. Ces résistances assurent une chaleur puissante, idéale pour rôtir en surface la viande rouge ou la volaille. Désavantage : vous ne pouvez cuire qu’un seul plat à la fois et le préchauffage est long, de 15 à 20 minutes.

Voir les fours à convection naturelle

Fours à chaleur brassée

En plus des résistances sur la sole et la voûte, ce type de four est équipé d’un ventilateur à l’arrière. Ce ventilateur garantit une répartition homogène de l’air chaud. Les fours à chaleur brassée sont idéals pour préparer plusieurs plats en même temps sur deux niveaux. En outre, le temps de préchauffage est plus court que pour les fours à convection naturelle.

Voir les fours à chaleur brassée

Fours à chaleur pulsée

Les fours à chaleur pulsée sont équipés de deux résistances (sole et voûte) ; un ventilateur avec une résistance circulaire supplémentaire veille à répartir de manière homogène l’air chaud à l’intérieur du four. Certains modèles à chaleur pulsée ne possèdent que deux résistances : une sur la voûte et une autour du ventilateur.

Avec ce type de four, vous pouvez préparer plusieurs plats sur trois à quatre niveaux. Et le préchauffage n’est plus nécessaire. Autre avantage : vous économisez de l’énergie puisque vous n’ouvrez plus le four entre le préchauffage et la cuisson. La chaleur ne s’échappe donc plus.

Voir les fours à chaleur pulsée

Certains fours à chaleur pulsée combinent deux modes de cuisson : chaleur pulsée et fonction vapeur, ou chaleur pulsée et fonction micro-ondes… Un four à chaleur pulsée avec fonction vapeur vous permet de préparer des rôtis juteux et des pains à la croûte croquante. Ils sont comparables à des fours à vapeur combinés professionnels et permettent de conserver goût, arôme, croquant, vitamines et valeur nutritive.

Les modèles avec une fonction vapeur complète peuvent même être utilisés comme des fours à vapeur à part entière. Un four à chaleur pulsée avec fonction micro-ondes est idéal si vous n’avez la place que pour un seul appareil. Vous pouvez d’ailleurs souvent combiner les deux fonctions pour gagner du temps, par exemple lorsque vous préparez une lasagne ou un gratin de pommes de terre.

programmation électronique

Plus besoin de feuilleter votre livre de recettes ! Avec la programmation électronique, il vous suffit de choisir le type de préparation et le poids. La programmation garde toutes les recettes en mémoire et vous donne la température idéale en fonction du type de préparation.

En plus de ce conseil simple sur la température, certains fours proposent aussi une fonction de cuisson automatique. Dans ce cas, le four programme non seulement la recette souhaitée, mais adapte aussi les paramètres pendant la cuisson, entre autres grâce à des capteurs d’humidité. Vos pâtisseries ne seront plus jamais brûlées à l’extérieur et crues à l’intérieur. Vous réussirez désormais le cake parfait !

Un four avec thermomètre à rôti est aussi pratique. Le thermomètre mesure avec précision la température au cœur de vos plats. Votre four sait ainsi quand votre rôti ou votre poulet est cuit à point.

Besoin d’espace ?

Bien que les dimensions d’encastrement standards soient les mêmes, le volume du four peut aujourd’hui dépasser les 70 litres ! Ce plus grand volume permet non seulement de cuire plusieurs plats en même temps, mais il garantit aussi une meilleure circulation de l’air autour des plats pour un résultat parfait !

Voir nos fours XL

Un modèle sûr et économe, s’il-vous-plaît

Afin de diminuer la consommation énergétique, les fabricants ont beaucoup investi dans l’isolation des fours. Aujourd’hui, une grande partie des modèles appartient à la classe énergétique A. Plusieurs épaisses plaques de verre dans la porte du four contribuent à une meilleure isolation et une faible consommation d’énergie. Mais aussi à une plus grande sécurité.

Les fours à porte froide, équipée de quatre vitres constamment ventilées maintiennent la température à l’avant sous les 40 °C, même lorsque le four chauffe à 200 °C. La porte froide est donc idéale pour éviter les brûlures.

La cuisson assistée

Il existe des fours encastrables connectés ! Ces fours intelligents vous rendent la vie encore plus simple. Vous souhaitez préchauffer votre four alors que vous êtes encore au magasin ? Ou recevoir un message sur votre smartphone lorsque votre plat est prêt ? Tout cela est possible grâce à ces modèles ontelligents !

Après la cuisson, le nettoyage…

Le nettoyage de votre four encastrable joue aussi un rôle dans le choix de votre nouveau four. Vous pouvez nettoyer vous-même votre four, mais c’est une tâche fastidieuse. Heureusement, il existe des alternatives ! Nous vous les résumons ci-dessous :

  • Nettoyage par pyrolyse 

Les fours à pyrolyse sont autonettoyants. Selon le modèle, vous devez d’abord enlever les lèchefrites, les grilles et/ou les rails du four. Il vous suffit ensuite de lancer le programme de pyrolyse. Les parois du four sont recouvertes d’un émail spécial capable de supporter des températures jusqu’à 500 °C. À de telles températures, les salissures et les graisses sont entièrement carbonisées. Une fois le four refroidi, vous enlevez les cendres au fond du four à l’aide d’une éponge ou d’un linge humide. Facile !

  • Nettoyage par catalyse 

Les fours à catalyse sont autodégraissants. La catalyse enlève les projections de graisse par oxydation lorsque la température est supérieure à 180 °C (attention, la catalyse enlève les graisses, mais pas le sucre). Nous vous conseillons de laisser tourner votre four dix à quinze minutes après la cuisson pour régénérer les parois catalytiques.

  • Nettoyage par hydrolyse 

Les fours à hydrolyse possèdent un système de nettoyage partiellement automatique. Jetez un peu d’eau mélangée avec du liquide de vaisselle au fond du four et enclenchez le système de nettoyage. Le four va chauffer jusqu’à 60 °C pendant quatre minutes environ grâce à la résistance inférieure. Le mélange d’eau et de détergent vaporise et condense sur les parois et la porte du four. Vient ensuite un cycle de macération d’environ 17 minutes au cours duquel les salissures ramollissent et se décollent. Une fois le cycle terminé, il vous suffit d’essuyer les salissures décollées à l’aide d’une éponge.

Vous savez désormais tout sur les différents types de four encastrable et les fonctions pratiques qu’ils proposent. Choisissez votre nouveau four et ceignez votre tablier !

Plus de conseils

Une question sur un produit ?
Chat
Envoyez-nous un e-mail

Laissez-nous un message

Encore caractères